Chronique de Tabari (Histoire des envoyés de Dieu et des rois)-0
Chronique de Tabari (Histoire des envoyés de Dieu et des rois)
35,00  Ajouter au panier

Chronique de Tabari (Histoire des envoyés de Dieu et des rois)

35,00 

Description

Abou Ja’far Mohammad ibn Jarîr Ibn Yazid Tabarî est le premier musulman qui ait composé une chronique générale. Né en 224 de l’Hégire (838-839 ap. J.C.) il passa la plus grande partie de sa vie à Bagdad.

Quelques années avant sa mort, il composa sa volumineuse chronique, qui embrasse l’histoire du monde depuis la création jusqu’à l’an 302 de l’Hégire. Cet ouvrage acquit de bonne heure une grande réputation dans le monde musulman. Vers 352 de l’Hégire (963 ap. J.C.).

La Chronique de Tabarî, dans laquelle ont puisé les principaux historiens orientaux, offre, même dans sa forme abrégée, un grand intérêt pour l’étude de l’histoire de l’Orient. Il est certain que pour quelques périodes, comme, par exemple, pour l’histoire des Omayyades, elle reste la source la plus précieuse de nos connaissances: et même celles de ses parties qui sont dépourvues de critique et de toute valeur historique, telles que les fables relatives à l’histoire ancienne, ne manquent point d’intérêt, car elles contiennent cette foule de légendes auxquelles tous les auteurs musulmans font des allusions perpétuelles, et que le lecteur européen est souvent bien embarrassé de trouver, pendant que Tabarî nous les donne dans un cadre qui en facilite singulièrement la recherche.

Tabari est le premier musulman à avoir écrit une chronique générale, ainsi qu’un monumental «Commentaire du Coran ». Né à Amol, dans le Tabaristan en 839, il a vécu à Bagdad où il enseigna la théologie et la jurisprudence. II mourut dans cette ville en 923.

Informations complémentaires

langue

Français

Editeur

pages

1186

taille

14.5 x 21

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Chronique de Tabari (Histoire des envoyés de Dieu et des rois)”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *