La prière et le jugement de celui qui la néglige -0
La prière et le jugement de celui qui la néglige
12,00  Ajouter au panier

La prière et le jugement de celui qui la néglige

12,00 

Description

Le dire que la prière en commun derrière l’imam n’est pas valable qu’à condition de commencer et finir ensemble le takbir, n’est pas authentique.
Aussi, le prieur se trouve et le cas ainsi dans la gravité de la situation et la peine. Ab Dawoud a rapporté dans les “Sonans” et Ahmad dans le “Mousnad” d’après Ab. Darda’ que le prophète (SAS) dit: chaque village où il n’a pas une mosquée pour y faire la prière sera attaqué par Satan.
Accomplissez donc la prière en commun, car “le loup ne dévore que la brebis fugitive”.
Il est préférable d’accomplir la prière en commun il est agréable aussi de ne pas négliger ses rites.
Moslim dans le sahih d’après Ab. Cha’thaAl Mouharibi, a dit: “Nous Nous sommes assis dans la mosquée le Muezzin a fait l’appel à la prière quand un homme se passa dans la mosquée Ab Horaïrah le parsuit par la vue jusqu’à ce qu’il y sorte, puis il a dit: Quant à celui-là, il est désobéissant à Al-Quassim (SAS). Dans une autre ; “J’ai entendu Ab Horaïrah dire quand il a remarqué un homme passant et sortant de la mosquée après avoir entendu l’appel à la prière; quant à celui-là c’est un désobéissant au Messager d’Allah (SAS) car il a quitté la prière en commun au moment où on a fait l’appel à la prière”.
Il est donc préférable et agréable d’accomplir la Salat en commun. Mais ce n’est pas une obligation.

Informations complémentaires

langue

Français

Editeur

taille

15×22 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La prière et le jugement de celui qui la néglige”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *