Maison d'édition et Librairie arabo-musulmane. Plus de 3000 références...

Votre panier est vide.

Livraison à 1 centime

à partir de 35 € d'achat

-5% sur les livres en choisissant le retrait en magasin

101 Témoignages sur le Prophète de l'Islam Zoom

Plus de vues

101 Témoignages sur le Prophète de l'Islam

2,00 €

Disponibilité : En stock

OU

Détails

Penseurs, philosophes, écrivains, hommes politiques, scientifiques, prélats, occidentaux et autres

Lorsqu’on voit, écoutons et lisons certains "intellectuels" occidentaux s’ériger en spécialistes de l’Islam et s'épancher sur le Prophète Muhammad (SAW) en proférant des allégations, des assertions et des contrevérités sans fondements, on se retrouve à désespérer totalement de ces représentants occidentaux en pensant qu’ils n’ont aucun sens de l’impartialité et de l’honnêteté intellectuelle d'autant qu’il s’agit pour une grande partie de l’humanité de ce qui est sacré et vénéré

Il est vrai que notre déception vis-à-vis de ces "intellectuels" est justifiée dans la mesure où leurs préjugés et leurs opinions préconçues sont tenaces et ancrés dans la mémoire collective occidentale. En effet, dès l’apparition de l’Islam, cette religion fut considérée comme une secte diabolique et son Prophète (SAW) comme l’Antéchrist. Rien que ça !!! De Muhammad (le digne de louange), son nom devient Mahomet (celui qui n’est pas loué) voire Baphomet (un des noms de Satan) pour les chrétiens sectaires.

Au début du XIIIème siècle, quand Guibert de Nogent parle du Prophète (SAW) dans ses "Gesta Dei per Francos", il dénature son nom et rapporte à son sujet des choses puisées dans les verbiages de la rue. Mais il ne trouve aucun scrupule en cela, du moment que « l’on parle de quelqu’un dont la méchanceté est, de toute façon, sans bornes », dixit.

Dans sa célèbre "Divine Comédie", Dante ne fait pas mieux, puisqu’il classe le Prophète (SAW) dans le premier cercle des damnés de l’enfer. Luther ne fut pas en reste, puisque malgré sa réforme qui doit beaucoup aux emprunts de l’Islam – notamment le rejet de l’iconographie et des intermédiaires entre l’homme et Dieu – il continuait à voir en le Prophète (SAW) un imposteur, et en son Livre, le Coran « un Livre maudit, honteux, désespérant, rempli de mensonges, de fables, de toutes sortes d’horreurs ! » Les orientalistes contemporains n’échappent pas à cette règle, loin s’en faut car les préjugés Moyen Ageux restent vivaces, épidermiques, irrationnels et idéologiques. Pourtant, il existe des penseurs, écrivains, savants, philosophes, Hommes politiques ou non et même des hommes de religion, qui ont écrit sur le Prophète (SAW) de belles choses et ont fait preuve, dans leurs témoignages, d’une impartialité admirable et d’une rigueur scientifique qui leur font honneur.

Les témoignages cités dans cet ouvrage donnent un aperçu de ce dont est capable l’Homme, quelle que soit sa croyance et/ou son idéologie lorsque que son esprit de tolérance, d'exigence d’impartialité l’emportent sur le fanatisme, l'aveuglement, le chauvinisme et l'extrémisme. Ces témoignages qui font honneur à leurs auteurs nous font oublier ce que nous voyons et entendons aujourd’hui comme manifestations d'hystérie, d’intolérance, de préjugés et de mépris de tout ce qui est sacré, dans un monde supposé être celui de la liberté de pensée,ou la coexistence et la pluralité sont élévés au moins théoriquement au rang de paramètres incontournables de toute société qui se respecte.La foi n’est-elle pas un des droits fondamentaux de l’homme, voire le droit le plus fondamental et le plus intime ? Ces nouveaux croisés de la pensée, qui se montrent hostiles à tout ce qu’ils ne comprennent pas et à tout ce qui ne cadre pas avec l’image d’Epinal qu’ils se font des événements et de leurs auteurs, doivent bien réfléchir à ces mots pleins de sagesse du philosophe Spinoza qui fut lui-même victime de l’incompréhension et de l’injustice de ses coreligionnaires juifs : « Afin de garder en science politique la même liberté d’esprit que celle dont nous avons l’habitude en mathématique, j’ai pris soin de ne pas tourner en ridicule les agissements humains, de ne pas les déplorer ni les maudire, mais de les comprendre. » Dans ce livre, nous avons recueilli de nombreux témoignages de dizaines de savants, personnalités politiques, penseurs, philosophes, occidentaux et autres, des non musulmans en somme, anciens et contemporains, sur le Messager d’Allah (SAW) en tant qu’homme, Prophète, mystique, maître spirituel, éducateur, homme politique, chef d’Etat réformiste, stratège militaire, etc. Ces témoignages montrent que lorsque l’homme met de côté ses préjugés accumulés depuis des siècles et juge avec sa seule raison, il transcende toutes les haines et toutes les animosités découlant de l’ignorance d’autrui. N’est-ce pas qu’un dicton arabe dit : « Celui qui ignore une chose la déteste » ? Tous ces témoignages, provenant d’illustres et éminentes personnalités occidentales ou autres, montrent que l’être humain, lorsqu’il s’élève au-dessus des préjugés et du fanatisme le plus primaire, peut reconnaître la valeur des hommes et leurs qualités intrinsèques, à plus forte raison ceux qui ont changé le cours de l’histoire, en apportant à l’humanité - à toute l’humanité - une grande religion et une prestigieuse civilisation ainsi qu’une foi, une certitude, une espérance et un sens à la vie et une raison d’être, comme l’a fait Muhammad (SAW), le Prophète de l’Islam, que la Prière et le Salut d’Allah soient sur lui.

Informations complémentaires

Auteur L'équipe éditoriale Orientica
Langue Français
Editeur/Fabricant Orientica
Nombre de pages 62
Taille 11.5x17 cm
Couverture Souple
Année de parution 2016
SKU (réf.) 9782356351685

Écrivez votre propre avis

Seuls les utilisateurs inscrits peuvent écrire des commentaires. Veillez vous connecter ou vous enregistrer

Étiquettes des produits

Utilisez un espace pour séparer les mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.